IMPRIMER CETTE PAGE

Mise à jour le 29/11/2014 à 10:50

L'enseignement secondaire



L’enseignement secondaire ordinaire organisé par la Fédération Wallonie-Bruxelles compte plus de 130 établissements qui accueillent près de 54.000 élèves répartis dans les sections de transition et de qualification.

Rechercher un établissement

Autonomie, maîtrise des outils de la connaissance, solidarité et qualité de l’apprentissage des matières caractérisent notre enseignement. Ainsi, dans le cadre du  Décret « Missions »,  notre enseignement secondaire ordinaire s’inscrit dans une démarche citoyenne qui allie la formation pédagogique et le développement harmonieux de la personne dans une perspective d’émancipation sociale de tous les élèves. Dans sa quête constante d’ouverture vers le monde, il proscrit tout recours au déterminisme social et culturel pour offrir à chacun des chances égales d’insertion sociale, professionnelle et culturelle.

En développant une pédagogie de la réussite, respectueuse des particularités et des choix de chacun, autour d’un projet éducatif basé sur la tolérance, la solidarité, la neutralité, la justice et la démocratie, nos enseignants transmettent aux élèves les compétences de base en veillant à faire progresser tous les élèves selon leur rythme. Ils participent ainsi activement à l’acquisition par les étudiants d’un savoir-faire leur permettant soit de mener à bien des études supérieures ou universitaires soit de réussir leur insertion socio-professionnelle.

 

 

Organisation

 

L'enseignement secondaire ordinaire comprend six années d'études qui peuvent être suivies d'une année supplémentaire.

Cet enseignement est organisé soit sous la forme d'un enseignement secondaire de plein exercice soit sous la forme d'un enseignement secondaire en alternance. Ce dernier peut être organisé selon une périodicité différente de celle de l'année scolaire.

L'enseignement secondaire ordinaire est commun à tous les élèves pour les deux premières années, ci-après dénommées premier degré. Afin de permettre un parcours pédagogique différencié et mieux adapté aux besoins des élèves qui ne sont pas titulaires du Certificat d'Études de Base, les deux premières années peuvent être organisées de manière différenciée.

Les deux premières années de l'enseignement secondaire forment avec les enseignements maternel et primaire un continuum pédagogique structuré en trois étapes: de l'entrée dans l'enseignement fondamental à la fin de la deuxième année primaire; de la troisième à la sixième année primaires; les deux premières années de l'enseignement secondaire. Ces trois étapes visent à assurer à tous les élèves, les socles de compétences nécessaires à leur insertion sociale et à la poursuite de leurs études.

Pendant le premier degré, les élèves qui ne le possèdent pas encore peuvent obtenir leur Certificat d'Études de Base (CEB).

Après le premier degré, l'élève aborde une troisième année qui, avec la quatrième, la cinquième et la sixième année de l'enseignement secondaire ordinaire sont organisées en deux sections:

1. la section de transition, comprenant les humanités générales et technologiques, qui visent à la préparation aux études supérieures mais permettent aussi l'entrée dans la vie active;

2. la section de qualification, comprenant les humanités professionnelles et techniques, qui visent à préparer l'entrée dans la vie active par l'attribution d'un certificat de qualification mais permettent aussi l'accès aux études supérieures. Les Humanités professionnelles et techniques assurent une formation humaniste. Cette formation est réalisée par des cours généraux et par l'ensemble de la formation qualifiante. La formation qualifiante vise la maîtrise des compétences fixées par un profil de formation relatif à un métier, défini lui-même par un profil de qualification.

En matière de certification, un élève qui réussit une deuxième année ou une quatrième année secondaire obtient un certificat (CE1D ou CE2D). Un élève qui réussit sa sixième année des humanités générales et technologiques obtient un certificat de l'enseignement secondaire supérieur (CESS) tandis qu’un élève qui réussit sa sixième année des humanités professionnelles et techniques obtient:

·         un certificat de l’enseignement secondaire supérieur (CESS) ainsi qu’un certificat de qualification (CQ) dans l’enseignement technique ;

·         un certificat d’études ainsi qu’un certificat de qualification dans l’enseignement professionnel.

Un élève qui réussit sa septième année professionnelle (type B) obtient un certificat de l’enseignement secondaire supérieur (CESS) ainsi qu’un certificat de qualification ou une attestation de compétences complémentaires au certificat de qualification de sixième année selon que la septième année suivie porte ou non le nom d’un métier.

Un élève qui réussit sa septième année professionnelle (type C) obtient exclusivement un certificat d’enseignement secondaire supérieur (CESS).

Les conditions d'admission dans les différentes années et de passage d'une année à l'autre sont définies par l’Arrêté royal du 29 juin 1984.


Actualités