IMPRIMER CETTE PAGE

Mise à jour le 14/05/2019 à 11:35

Généralités


Le PIA (Plan individualisé d’apprentissage) est un outil d’aide à la réussite pour les élèves présentant des troubles de l’apprentissage ou en difficulté passagère. Il contient une énumération des objectifs à atteindre durant une période fixée par le Conseil de classe, la mention de cette période et une prévision des activités spécifiques de remédiation, de remise à niveau ou de structuration des acquis, de construction d'un projet scolaire. Un décret de 2014 l’a rendu obligatoire pour un certain nombre d’élèves du 1er degré de l’enseignement secondaire ordinaire.

 

Le PIA Erasmus a été construit sur base de pratiques observées en Italie, en Irlande, aux Pays-Bas et à Malte par des enseignants, directeurs et chargés de mission de WBE dans le cadre d’un projet Erasmus+ « Mobilité du personnel » et adaptées à notre enseignement. Après les mobilités en Europe, le PIA Erasmus a été mis en place dans une classe de 1C et une classe de 2S de chacune des quatre écoles du consortium : Athénée Royal Rive Gauche de Laeken, Athénée Thil Lorrain de Verviers, Athénée Royal de Huy et Athénée Royal de Ganshoren.

 

Ce PIA se compose de trois parties :

Partie 1: informations personnelles

Partie 2: organisation des apprentissages

Partie 3: objectifs personnels.

 

Dans la 1ère partie, se trouvent toutes les indications que les parents souhaitent communiquer à l’équipe pédagogique concernant les troubles de l’apprentissage de leur enfant et le suivi qui est apporté à l’extérieur de l’école. Le profil d’apprentissage de l’élève est dans cette partie également. Il est établi notamment au moyen d’un test sur les perceptions mentales, d’un test menant à l’élaboration de l’étoile des apprentissages de l’élève, d’un test de fluidité de lecture et d’un test de compréhension à la lecture.

 

La 2e partie reprend les aménagements matériels, organisationnels et pédagogiques mis en place et des conseils et stratégies pour apprendre à destination de l’élève.

 

La 3e partie est constituée pour tous les élèves de la classe d’un document personnel appelé « tableau de bord» et pour les élèves qui rencontrent des difficultés conséquentes, d’un document appelé « plan d’action».

 

D’un point de vue pratique, le PIA Erasmus nécessite la mise en place de structures nouvelles au sein des établissements scolaires, et notamment la création de la fonction de coach, professeur dont le rôle sera d’accompagner les élèves, individuellement et/ou en groupe restreint, dans leurs besoins. Il demande l’organisation d’une heure de concertation d’équipe qui sera menée par le coach, mais également l’attribution d’heures spécifiquement dévolues au coaching, à la remédiation en plateau (alignement de plusieurs professeurs de matières différentes répondant aux besoins des élèves à la demande) et à l’accompagnement-de projets. En 2S, la souplesse du cadre permet de proposer aux élèves un emploi du temps adapté à leurs spécificités dès aujourd’hui : une proposition de grilles a d’ailleurs été étudiée dans ce sens. En 1C et 2C, le PIA Erasmus pourra être mis en place plus utilement lorsque la grille prévue pour le tronc commun par le Pacte pour un Enseignement d’excellence sera d’application, avec ses deux heures d’accompagnement personnalisé.

 

L’intérêt de l’outil :

Pour l’apprenant : mieux se connaitre pour mieux gérer ses apprentissages

Pour l’enseignant : mieux connaître ses élèves pour mieux les accompagner dans leur évolution.